Callistemons : des plantes gélives mais si spectaculaires !

Rédigé par le 16 juin 2012 dans Exceptionnelles, Fleur, Plantes

 

 

 

D‘origine australienne, le genre Callistemon rassemble plusieurs espèces de petits arbres et d’arbustes persistants. Ce genre inclut dans la famille des myrtaceae (avec l’eucalyptus, la myrte, …), contient des espèces qui possèdent des fleurs impressionnantes souvent rouges, cylindriques et en forme d’écouvillons d’où leur nom vernaculaire de « rince-bouteille ».

Une fleur de Callistemon en pleine floraison

Cet épis cylindrique est constitué notamment de longues étamines aux couleurs superbes.

Un petit callistemon en fin de floraison

Détail d’une fleur de Callistemon en fin de floraison montrant l’insertion des étamines qui forment l’ »écouvillon ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les tiges florales produisent de nouvelles pousses feuillues en leur extrémité. Les rameaux sont décorées de capsules ligneuses, les fruits de l’année précédente, qui donnent encore un charme supplémentaire à la plante.

Une pousse de Callistemon après floraison

Les espèces s’hybrident facilement et il existe de nombreux cultivars.

Ce sont des plantes qui apprécient le plein soleil ainsi qu’un terrain mi-frais. Une première floraison a lieu en fin de printemps et en été, puis souvent en automne. La taille après la floraison permet une meilleure floraison et un port plus dense.
Les espèces de Callistemon sont en général gélives. Cependant quelques espèces peuvent être plantées dès la zone 8. L’une d’entre elle peut même être tentée en zone 7 (mais elle est jaune !). Voir le détail ici.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

  1. Les Passiflores : des fleurs très décoratives
  2. Le Bignonia à vrilles, une plante facile et peu connue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>