Trachycarpus fortunei : un palmier pour les climats tempérés

Rédigé par le 20 juillet 2012 dans Jardins, Plantes Typiques

Qui ne rêve pas de quelques coins exotiques dans son jardin. Pour réaliser cela, un palmier est bien sûr l’une des plantes les plus emblématiques des zones tropicales ou méditerranéenne, mais sous des climats comme celui de la France non côtière cela parait impossible.

 

Un Trachycarpus en zone 8

Il y a pourtant une possibilité, c’est de choisir un Trachycarpus fortunei (appelé souvent Chamaerops excelsa) qui est rustique jusqu’en zone 7b.
Ce palmier très décoratif  est originaire du sud de la Chine et il cultivé en Europe depuis 2 siècles. Ses larges et grandes feuilles palmées, coriaces et vert sombre forment de très beau éventails. Son tronc (ou stipe pour les palmiers) est couvert de fibre brune qui peut disparaître chez les très vieux palmiers. Il peut atteindre plus de 10 m de hauteur. Ce palmier est dioïque, c’est à dire qu’il existe des plantes mâles et des plantes femelles.
Ses grappes de fleurs jaunes se forment en été et donnent ensuite des petits fruits bleu foncé à noyau sur les sujets femelles. Les palmes sèches restent longtemps sur l’arbre.

Photo Wendly Cutler

Fleurs de Trachycarpus fortunei

La multiplication se fait par semis : les graines germent assez rapidement après le semis.

Faire attention à ne pas confondre ce palmier avec le Chamaerops humilis, un petit palmier originaire de méditerranée (le seul palmier européen) qui lui est beaucoup moins rustique.

Pour réussir dans les jardins des zones 7 et 8a, il faut le choisir déjà grand (1m50 à 2m au minimum) chez un spécialiste et le protéger dans les premières années. Ensuite, il peut résister à des températures assez basses (-16°C / -18°C) si la période de froid ne dure pas trop longtemps et si  le sol ne retient pas l’humidité.
Ils ont besoin d’eau pour bien croître et apprécient les sols bien drainés.

C’est un arbre qui distingue un jardin et un investissement très intéressant.

2 fiches sont disponibles :

  • Une première fiche pratique présentent la manière de choisir un palmier et les erreurs à ne pas commettre
  • Une deuxième viendra 7 jours plus tard : elle décrit les moyens de protéger son palmier l’hiver

Pour les obtenir, remplissez le formulaire ci-dessous :

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

  1. Les espèces et variétés de Fuchsias pour nos climats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>