Les zones climatiques d’été

Les zones climatiques d’été

Les zones de rusticité sont connues et bien utilisées par les professionnels de l’horticulture. Ces zones servent à vérifier que sa situation géographique permet de faire passer l’hiver à telle ou telle plante qui n’est rustique qu’en dessus d’une température donnée.

On évoque moins l’importance du climat d’été. En effet, l’ensoleillement et la chaleur de l’été sont essentielles pour assurer à la plante une bonne floraison, dense et longue. Ainsi, certaines plantes ne fleuriront pas ou fleuriront mal dans des conditions défavorables. Pour assurer la floraison, il faudra jouer sur la précocité de la plante (une plante précoce est une plante qui démarre sa végétation ou sa floraison plus rapidement car elle n’a pas besoin pour cela des quantités de chaleur et de soleil demandées par les autres plantes de son espèce). La codification des plantes n’est pas encore faite sur cette base, mais on peut déjà s’inspirer des zones climatiques pour connaitre sa localisation.

En l’absence de zones codifiées actuellement en horticulture, on peut se servir des zones climatiques utilisées par la réglementation thermique 2005 qui font la synthèse entre chaleur et ensoleillement. La carte est la suivante :

Carte des zones climatiques d'été

 

Elle pourra nous servir pour déterminer la précocité des plantes que nous choisirons. Plus nous sommes dans une zone fraîche l’été (a ou b), plus il faut choisir des plantes précoces. On dispose d’un choix plus large dans les zones les plus chaude comme la zone d.

 

 

On peut compléter par la carte de l’ensoleillement en France que l’on peut utiliser pour connaitre sa durée annuelle de soleil :

carte de l'ensoleillement en France

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus ...